accueil

Mon Parcours

J’ai commencé toute petite à dessiner et peindre les scènes de ma vie, des coins de la maison, des bouts de jardin. J’ai continué en grandissant, « en croquant » la vie qui m’entourait, la ville et surtout les gens. Je ne peux concevoir la création ou la représentation du monde sans l’humain et sa vie, sa condition.
Est-ce pour cela que je me suis dirigée vers un BTS design de mode ? Certainement…Le vêtement n’est-il pas le lien direct entre l’humain et son environnement ?
En tout cas, c’est lors de cette formation que j’ai rencontré mon matériau de prédilection : le textile. Elle m’a également apporté le goût de la manipulation et de la construction. Quelle magie lorsque l’on découvre une forme finie, en 3 dimensions, partie initialement d’une pensée.

Ma démarche

Je me suis mise à apprendre toutes les techniques nécessaires à mes besoins, presque de manière obsessionnelle, je voulais savoir tout faire. Et là encore, se créent des rencontres, dont celle du crochet qui m’a véritablement lancée dans la sculpture textile. Au fur et à mesure de mes recherches et essais, je suis arrivée au nylon, celui du collant. Quelle coïncidence, j’en reviens au vêtement, à cette seconde peau.
J’utilise alors le nylon comme une peau, tendue, recousue, tordue, je la maltraite presque mais toujours en douceur. A cela j’ajoute presque systématiquement, un revêtement : parfois en plâtre mais surtout en pâte polymère blanche. J’aime le contraste de ces deux matériaux.

Mes travaux

Ce que je raconte à travers mes sculptures ne sont pas des histoires mais de simples états d’âme, des sensations complexes et duelles, où la contrainte et la déformation côtoient souvent l’humour. Je ne prends pas partie entre la mélancolie et l’humour, car ces 2 sentiments sont pour moi indissociables.

Mon atelier

Depuis fin 2015, j’ai la chance de partager mon atelier avec une peintre et une illustratrice au sein des Ateliers de la Morinerie à Saint-Pierre-dès-corps près de Tours (37).
Cette ancienne usine, réhabilitée en ateliers, regroupe bon nombre d’artistes, artisans, compagnies, musiciens, couturières, associations… ce qui rend ce lieu unique et riche de rencontres et découvertes.
Les ateliers ouvrent leurs portes 2 fois par an (en octobre et en mai).